Espace virtuel club astronomie URANIA

Forum de l'association d'astronomes amateurs Urania31 à Cugnaux (Banlieue de Toulouse)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 NGC6960 à Savères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Siegfried
Admin
avatar

Nombre de messages : 2513
Age : 58
Localisation : Seysses
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: NGC6960 à Savères   Mar 16 Oct 2007 - 11:31

Jérôme à fait un excellent compte rendu du 13/10/2007: http://urania.forumactif.fr/sorties-d-observation-f2/samedi-13-10-2007-t112.htm#153
Il à fait preuve d’une patience à toute épreuve malgré des conditions particulièrement défavorables.

Mon programme était M33 est le Quintet de Stéphane.
Après alignement des miroirs, mise en station, et pointage de la raquette goto.
Je pointe M33. Elle est encore trop basse. Vu l’heure il reste du temps. Un coup d’œil au zénith, il y a les dentelles au parage. Il me manque les NGC6960 avec un temps de pose correct. En attendant que M33 monte je vais me faire ce plaisir. Deux heures après, toujours pas de photo, je suis toujours au cadrage ! Ce serait grand temps de passer à M33. Les dentelles commencent à baisser. Mais après tous ce temps tempi, je lance 1 heure 15 de pose.
Quel dommage, la brume gagne en altitude à vu d’œil tandis que les dentelles baissent. Seul les 1° 20 – 25 minutes se font dans des conditions correctes. Tout le matos est trempe et Jérôme n’arrête pas les aller retour entre le PO et la lame du C8. Au bout d’une heure je coupe la série, le signal de la nébuleuse disparait dans la brume, le fond du ciel à virer vers le rouge. L’humidité porte la pollution lumineuse depuis loin.

Après tri il me reste 50min de pose, j’intègre 2 minutes de pose d’essais.

Acquisition :
10x5min + 2min au foyer de mon Newton 254/1200 avec L'EOS 350D à 800 Iso. Le tout sur EQ6 + kit Goto autoguidé avec une lunette 70/700 et Guidemaster.

Traitement :
Sous IRIS : Logarithme.
Sous Photoshop : Retouche des niveaux, rehaussement des parties rouge de la nébuleuse. Diminution du signal de bruit en abaissant la luminosité de ce dernier, lissage d’image par filtre Gauss.
Sous PixInsight : Flat artificiel

Mes remerciements à Jérôme, sans son sèche-cheveux 12V, l’image était bien compromise.
Dés les 1° minutes, avant de mettre le pare bué, le secondaire commençais déjà à s’embuer.


Pour voir l'image en plein format cliquez sur l'image ci dessous :


Jérôme range son matériel, plus que de pâles lueurs au ciel. On distingue à peine Orion.
Je commence à faire au tant quant Guillaume pars. Au bout de 10min, la situation s’améliore.
Je pointe M33. Le goto à perdu ces réglages. Le ciel devient carrément limpide. Je pointe M45 puis je corrige la position au chercheur pas avec la raquette , en desserrant les blocage AD et Dec pour que la raquette ne s’aperçois pas de l’ajustement.
Et je peaufine à m’oculaire. Quel spectacle. Je n’ai jamais contemplé cette merveille avec autant de détails en direct, quasi toutes les extensions sortaient comme sur photo.
Après ce régal je renvoi sur M33 avec la raquette. La petite triche à bien marché, je trouve l’objet directement dans l’oculaire grand champ, je corrige le cadrage et je fais un test de photo. Pas mal et suivi parfais sans aucune correction ! Ca promet, l’image est fine.
Je centre une étoile dans les lunettes guide. Rien à l’écran. Je contrôle, je suis bien centré.
J’essaye avec d’autres étoiles, tous trop faible pour la Vesta. Je pousse aux limites les possibilités de mes lunettes guide et non sans mal je cadre une étoile guide. Que du temps perdu. Le ciel se charge à nouveau. Après calibration je lance une série. Je coupe de la 1° image. Je patiente, mais le retour du ciel ne se fait pas. 3h30, j’abandonne. La veille j'ai passé nuit blanche. Et la je me sens vraiment fatigue. Sur la table du PC une flaque d’eau. Rien n’est sec. Je range, j’essuie, je range. 5h30, la bataille est finie. Orion brille de milles éclats ainsi que Venus. Seul bas à l’horizon la brume basse rappele le ciel des heures précédentes.

Arrrghh, j’aurai ma revanche.


Comme d'hab, une petite retouche.
Pour voir l'image en plein format cliquez sur l'image ci dessous :


Dernière édition par le Sam 20 Oct 2007 - 22:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://urania.megabb.com
Jérôme

avatar

Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: NGC6960 à Savères   Mar 16 Oct 2007 - 20:17

Le CROA de Siegfried décrit parfaitement la soirée et complète mon résumé succint et écrit hâtivement.


[Mode blague activé]
Je souhaite à mon tour mettre une photo de cette soirée humide:



On voit bien l'anneau de la Lyre entre les gouttes d'eau qui glissent le long de la lame du C8 .... Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Au fait chez Valéo, ils ont des essuie-glaces pour lame de C8??? Smile

[Mode blague désactivé]

Sinon inutile de me dire qu'il suffit de mettre un pare-buée et/ou une résistance chauffante pour éviter ces désagréments!!

@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme

avatar

Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: NGC6960 à Savères   Ven 24 Avr 2009 - 22:56

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NGC6960 à Savères   

Revenir en haut Aller en bas
 
NGC6960 à Savères
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NGC6960 à Savères
» essai NGC6960 ST8300C
» NGC6960 dans les starting blocks
» NGC6960 au Haut Barr (67)
» NGC6960 : Dentelles du cygne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Espace virtuel club astronomie URANIA :: Urania31 :: Photos :: Ciel profond-
Sauter vers: