Espace virtuel club astronomie URANIA

Forum de l'association d'astronomes amateurs Urania31 à Cugnaux (Banlieue de Toulouse)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 4 nuits avec un Dob ES 300 et oculaire Kepler XWA 100° 20 mm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
apricot

avatar

Nombre de messages : 1324
Localisation : Pibrac
Date d'inscription : 19/07/2013

MessageSujet: 4 nuits avec un Dob ES 300 et oculaire Kepler XWA 100° 20 mm   Sam 5 Nov 2016 - 14:41

J'eu fait il y a qques années du visuel avec un Dobson 250 depuis la région Bitteroise. C'était sympa, j'aimais bien mon Meade lightbridge. Mais de retour dans la banlieue Toulousaine, trop de pollum, j'ai tout revendu (sauf un Nagler 13, je n'aurais pas du revendre le Nag 26...) pour jouer avec une CCD et un spectro.

C'est clair qu'on voit beaucoup plus de chose en imagerie et spectro, même (surtout) en ville. Autrement dit, en visuel on voit à peu prêt rieng Wink Very Happy

Quoique.. pour profiter de beaux cieux Pyrénéens j'ai re-cassé la tirelire pour une nouvelle gamelle et un oculaire grand champ.

Mon cahier des charges : Budget le plus bas possible pour le plus grand diamètre possible, facilement transportable & rangeable, + un oculaire grand champ (pour G=50 à 100X), le tout utilisable le plus simplement possible pour montrer le ciel profond et la Lune aux kids et amis.

J'ai donc profité de la baisse de prix des Dobson serrurier chez Explore Scientific, pour la gamelle de 300/1500. Côté oculaire, j'ai testé le Kepler (la marque de Optique Unterlinden) très grand champ (100° 20 mm), un clone de l'Ethos. D'après Sébastien de la Clef des Etoiles, un test sur banc à paraître bientôt le donne étonnamment proche de l'Ethos, et ce pour une fraction du prix. Il m'a proposé de le tester quitte à changer pour une valeur sure (par ex Panoptic) si je n'était pas convaincu - merci à lui.

Ce dobson ES est un low cost, et évidemment je ne m'attendais pas à une machine parfaite. Au déballage j'ai trouvé des petits reste de copeaux métalliques qui se baladaient dans la caisse du primaire. Même si les optiques étaient bien emballées dans du papier de soie ça rend un peu nerveux  Suspect  un bon coup d'aspirateur a réglé ça facilement. La construction semble de prime abord OK, sans plus (par ex des trous et pas de vis qui ne matchent pas parfaitement avec les vis), mais l'essentiel est là. Ca va le faire. On va manger des photons.

L'oculaire est propre, RAS. 680 g sur la balance, c'est quand même un assez gros cailloux.



Pour ce qui est du transport du dob, l'engin est remarquablement compact. Le primaire est bien protégé dans sa boite, solide, on peu caser un sac pas trop lourd dessus sans soucis. Dans le berlingo il reste plein de place ++ pour les bagages et la famille, sauf peut être la belle mère qui devra rester à la maison, ce qui est un gros plus.



Nous voilà en montagne, 1000 m, quasi zéro pollum, un horizon sympa au Sud et Est, et un anticyclone qui m'a offert 4 superbes nuits d'affilée. La loi de Murphy ne s'est pas vérifiée sur cet achat là Smile

Le puzzle :





Le montage se fait sans problème, seul, en quelques minutes. Il faut juste y aller tranquillou au moment du montage de la caisse du secondaire sur les entretoises car on est au dessus du primaire sans protection. Il sera facile de bricoler une plaque en bois pour le protéger.



Ce dob a de grosses fesses : ça tombe bien, on veut du diamètre  silent



Je n'ai pas testé le système de refroidissement du primaire avec le double ventilateur. L'engin est fourni avec un boitier de piles (8 ou 12 grosses piles). Dommage, le connecteur n'est pas au standard de ceux qu'on utilise avec les montures.

Pour la collimation, les vis du primaire sont accessibles par le haut, et se règle avec la tige que l'on voit ici :





Le secondaire se règle a la mano avec trois grosses vis :



Avec ce système, on peut collimater en gardant l’œil dans le cheshire ou l'oeilleton, c'est super simple, facile et rapide. La collimation est juste un REGAL, bravo ES !



Le dob monté est bien rigide. Les mouvements sont assez doux, peut être un chouia durs. Il y a quelques points durs par endroit, des rivets qui frottent ? On verra à l'usage sur le ciel.

Pour l’équilibrage, les haches peuvent être fixées à la boite du primaire à deux hauteurs, ce qui permet de changer le centre de gravité de l'engin et donc d’accommoder des oculaires plus lourds. Avec le Kepler il fallait la position basse pour qu'il ne pique pas du nez dans l'herbe.

Le PO est très chouette. Un crémaillère costaud. Il porte les 680 g du Kepler sans problème. Dans cette position de montage il est assez bas : un adulte doit observer assi, mais c'est bien pour les kids (un plus dans mon cas). Ont peut très bien monter la cage du secondaire de façon à le repositionner à son goût.

Le chercheur fourni est un point rouge bas de gamme, trop brillant et un peu merdouilliqueu-branlicotant. Réglé sur un sommet en attendant la première nuit...

Première lumière  cheers  La nuit est belle, pas besoin de lampe rouge, j'ai Wilson la citrouille et la lumière de la voie lactée. Je choisi... Véga. Pointage au point rouge, premier œil dans le Kepler.. tadaaaam, je tombe sur un superbe champ d'étoile et un joli rond de fumée, bouducong c'est M57 ! Vraiment pas terrible ce chercheur  Laughing

Deuxième nuit, j'ai rajouté un deuxième chercheur en appoint de mon pote de point rouge qui m'a transformé Véga en M57 :



La suite avec les observations...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrobin.com/users/apricot/
apricot

avatar

Nombre de messages : 1324
Localisation : Pibrac
Date d'inscription : 19/07/2013

MessageSujet: Re: 4 nuits avec un Dob ES 300 et oculaire Kepler XWA 100° 20 mm   Sam 5 Nov 2016 - 14:48

Le résumé de quatre nuits d'observation, en quatre mots : je me suis régalé. Pour le Kepler, en trois mot : je le garde.

Le 300, une paire de jumelles, une carte, mon pote Wilson la citrouille, la voie lactée... c'était super. Pour un peu j'abandonnerais la spectro (je déconne).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrobin.com/users/apricot/
Siegfried
Admin
avatar

Nombre de messages : 2553
Age : 58
Localisation : Seysses
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Re: 4 nuits avec un Dob ES 300 et oculaire Kepler XWA 100° 20 mm   Dim 6 Nov 2016 - 0:02

L'astro autrement, c'est sympa. T'as passé les nuit entières, c'est qu'à partir de 3h du matin ça caillez vraiment 3° et humide. Le truc merdique en pleine était la buée. Sur 3 nuit consécutives j'en ai eu sur le primaire au petit matin. Après séchage la poussière a laissé ces traces. Rien de méchant, mais je vais quand même lui faire la toilette. Aussi j'ai eu peur pour l'ordi, le tube dégoulinais dessus, faut que je mette quelque chose pour le protéger.

Mais la montagne n'est pas la Garonne, tu as du échappé à ce massacre ou je me trompe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://urania.megabb.com
apricot

avatar

Nombre de messages : 1324
Localisation : Pibrac
Date d'inscription : 19/07/2013

MessageSujet: Re: 4 nuits avec un Dob ES 300 et oculaire Kepler XWA 100° 20 mm   Dim 6 Nov 2016 - 9:29

Pas une trace d'humidité, l'air sec de la montagne, au dessus de la couche d'inversion Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrobin.com/users/apricot/
Frédéric METZ
Admin
avatar

Nombre de messages : 2046
Age : 43
Localisation : Plaisance du Touch
Date d'inscription : 26/08/2011

MessageSujet: Re: 4 nuits avec un Dob ES 300 et oculaire Kepler XWA 100° 20 mm   Dim 6 Nov 2016 - 14:19

Ah, parce qu'on peut aussi regarder à l'intérieur d'un téléscope ?? Laughing Laughing

Félicitation pour ta nouvelle acquisition ! Et bonne observations alors !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.metz.free.fr
apricot

avatar

Nombre de messages : 1324
Localisation : Pibrac
Date d'inscription : 19/07/2013

MessageSujet: Re: 4 nuits avec un Dob ES 300 et oculaire Kepler XWA 100° 20 mm   Dim 6 Nov 2016 - 19:12

Oui ça fait drôle au début.. Pas moyen de déterminer une température ou un type spectral, encore moins de savoir si on regarde un continuum avec des raies d'absorption ou des raies en émission (on ne parle même pas des vitesses...). Pas moyen non plus de compresser l'histogramme pour faire monter les faibles niveaux... On est limité à la mag 14 ! Pffff

Bon après c'est joli.

Par exemple sur Véga en deuxième lumière après M57. Beau feu blanc bleuâtres avec de belles aigrettes. Ca ne semblait pas diffuser autour de l'étoile, le miroir n'est pas trop rugueux ?

Sur les Pléiades, on ne sait jamais trop si on regarde la diffusion des miroirs ou des poussières devant les étoiles... lors de ces 4 nuits sans humidité ça ne sautait pas aux yeux, un voile autour de Mérope ?

Mu Cephée montrait une belle couleur grenat dans le Kepler (tandis que le Nagler 13 lui rendait un teint plus orangeatre). J'ai aussi préféré les couleurs rendues par le Kepler sur de jolies doubles comme Albireo, et Archid (Eta Cassiopea, jaune et rouge). La Gamma du Dauphin (or et bleutée) et sa double fantôme (STF2725) au sud-ouest étaient superbes dans le champ du Kepler.

J'ai trouvé le positionnement de l'oeil facile dans le Kepler, on peut se coller à la bonnette pour embrasser tout le champ, ou simplement la replier (utile pour ceux qui portent des lunettes). Les kids (5 et 9 ans) ont réussi à zieuter dedans facilement. Mais pour avoir les étoiles parfaitement fines il fallait bien se centrer et ne plus bouger (un peu à côté ça s’allongeait).

Le Kepler se positionne bien dans le PO, il faut juste réaliser qu'il ne faut pas le pousser en butée mais prendre soin que la bande de serrage vienne bien se positionner dans la gorge et serrer tranquillou les trois vis du po. Une fois qu'on a compris ça et pris le truc, no problem.

La coma est très bien contenue, je ne l'ai même pas notée de prime abord. En prenant soin d'affiner la MAP et de bien se positionner, c'était génial, l'impression de tomber dans le hublot... Bon ok c’était les premières fois que je regardais dans un 100°...

Sur des amas d'étoiles, comme le double de Persée ou la ribambelle d'amas de Cassiopée ou du Cocher, c'était top. Mention spéciale pour ET (NGC 457) bien contrasté et coloré, et pour le M38 + NGC1907 à l'arrière plan.

Ca marchait aussi très bien sur le poudroiement des globulaires (M13, M2, M15, M71, NGC7006..).

M31 (clairement visible à l'oeil nu et superbe aux jumelles) montrait immédiatement sa bande poussiéreuse principale ainsi que ses "bébés lumières" de M32 et M110 (d'après la petite collée au hublot du haut de ses 5 ans =).

Sur des merdouillettes de galaxies, comme attendu, on ne voit pas grand chose Wink Quoique sur la "superman" NGC 7479, une structure était facilement vue. Du côté de NGC7814, je n'ai pas aperçu sa fine bande de poussière.

Petit test pour aller chercher des objets pas évidents, par exemple la Wolf-Rayet et sa nébuleuse NGC40, trouvée en quelques minutes avec le chercheur 30x8 et du saute-dobson d'étoile en étoile. L'aspect non stellaire et nébuleux de l'objet était tout de suite évident. Ou encore le E de Barnard qui était discernable (donc le contraste rendu par le Kepler est OK ?). Pour ce dernier, l'était encore mieux aux jumelles, champ oblige Smile

Les petites et grandes dentelles, sans filtre OIII, était facilement trouvées et vues, belles. Il me semble avoir vu aussi un voile du coté du triangle de Pickering.

Enfin Helix, évidente avec sa centrale. Facile à trouver avec le ciel de montagne et upsilon Aqu visible à l'oeil nu. Bien visible et jolie aux jumelles itou.

Ca sera intéressant de comparer avec d'autres gamelles et d'autres oculaires grand champ. Content en tout cas de ces 4 nuits, et il me tarde les prochaines Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrobin.com/users/apricot/
lucien

avatar

Nombre de messages : 1172
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 19/03/2010

MessageSujet: Re: 4 nuits avec un Dob ES 300 et oculaire Kepler XWA 100° 20 mm   Lun 7 Nov 2016 - 20:04

C'est un très joli matériel !
Je vois que tu as pu te régaler à fond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel Erpelding

avatar

Nombre de messages : 1096
Age : 46
Localisation : Cugnaux
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: 4 nuits avec un Dob ES 300 et oculaire Kepler XWA 100° 20 mm   Mer 9 Nov 2016 - 7:10

Super content que ton acquisition te donne satisfaction, tu as investi dans des valeurs sures pour les astronomes! un petit coin à la montagne et un dobson.

_________________
Daniel Erpelding

Gravement malade  Question

J'ai attrapé le virus de l'astronomie affraid

Je suis atteins d'Iphonite aiguë et Ipadite aiguë clown

Arf j'aime les pommes, j'ai aussi une Imaquite aïgue mais ça aide pour la photo lol!


Mon matériel:
Pour la photo:
Neq6 goto + Skywatcher 200/1000 Black diamond + DO+ Lodestar+Imageur du club

Pour le visuel:
Dobson goto Orion 406mm un vrai puit à photons :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrobin.com/users/daner/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 4 nuits avec un Dob ES 300 et oculaire Kepler XWA 100° 20 mm   

Revenir en haut Aller en bas
 
4 nuits avec un Dob ES 300 et oculaire Kepler XWA 100° 20 mm
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 4 nuits avec un Dob ES 300 et oculaire Kepler XWA 100° 20 mm
» BB 3 mois fait ses nuits avec qqes ratés à 4h du matin
» 1ères nuits avec la PPC
» Oculaires adaptés pour mon Telescope
» Vous ne pourrez jamais être parfaitement équitable entre vos femmes, malgré votre désir ardent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Espace virtuel club astronomie URANIA :: Urania31 :: Le coin du club :: Matos-
Sauter vers: